Projet Interreg RISSC

 

Le projet Interreg RISSC s'inscrit dans le programme de coopération transfrontalière France-Wallonie-Vlaanderen financé par le fonds européen de développement régional (FEDER).

Ce programme s'inscrit dans une volonté de favoriser les échanges économiques et sociaux entre quatre régions frontalières : les Régions Hauts de France et Grand Est en France, et la Wallonie, la Flandre occidentale et orientale en Belgique. Il vise à associer des compétences communes tout en valorisant les richesses de chaque région concernée, et ce, au bénéfice des populations de la zone.

 

Le projet RISSC (Risques Sous-Sol engendrés par les terrains sous-Cavés), vise l'amélioration et la mise à disposition d'outils en matière de sécurité, d'aménagement du territoire, tant en prévention qu'en gestion d'incidents. Prônant la mutualisation des ressources existantes (règlements, données, méthodologies...) et les échanges de bonnes pratiques à l'échelle transfrontalière, ses actions portent sur :

  • L'inventaire des objets sous-terrains et des menaces et la caractérisation des effets redoutés en surface ;
  • Le développement de solutions locales adaptées pour suivre l'évolution de l'aléa et réduire le risque ;
  • La création d'un pôle transfrontalier de connaissances et d'expertises à destination des acteurs locaux et du public, permettant la mise à disposition d'informations adaptées et directement utilisables.

 

Pour cela, le projet réunit les institutions actives dans la caractérisation, la prévention et la gestion des risques du sous-sol en Wallonie et les Hauts de France pour proposer des améliorations transfrontalières aux politiques locales en matière de prévention et de gestion des riques, d'aménagement du territoire et de sécurité civile (guides de recommandations, synthèses réglementaires, sites de démonstrations, actions de sensibilisation, colloques, réseaux transfrontaliers de collectivités et d'experts.

 

Pour sa part, ACOM France aura en charge la coordination de l'appui technique à destination des acteurs locaux, en collaboration avec le SPW - Direction géotechnique. Du fait de son expérience de structuration d'un réseau d'élus, elle pourra sensibiliser, mobiliser et ainsi structurer un réseau transfrontalier de collectivités territoriales sur les risques engendrés par les cavités et objets souterrains. De plus, le projet s'intéresse à l'impact potentiel de l'ancienne activité minière sur les ouvrages souterrains proches de la surface.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ASSOCIATION DES COMMUNES MINIERES DE FRANCE